NIGERIA. LE BIEN-ÊTRE DES FEMMES ET JEUNES FILLES « SECOURUES » EST PRIMORDIAL

L’information selon laquelle près de 300 femmes et jeunes filles ont été « sauvées » des griffes de Boko Haram par l’armée nigériane est encourageante, mais il ne s’agit que d’une modeste victoire concernant la sécurité des milliers de femmes et jeunes filles enlevées par le groupe armée depuis 2014, a déclaré Amnesty International mercredi 29 avril.

Our videos