Les hommes rois dans des professions de femmes

De plus en plus d’hommes font le choix d’exercer une profession traditionnellement féminine. Et contrairement aux femmes qui investissent des bastions masculins, être minoritaire représente bien souvent un avantage

Il est des hommes qui font le choix de poursuivre des carrières «féminisées». Comme Pascal*, assistant socio-éducatif dans une crèche à Lausanne. Lors de son apprentissage, il y avait 21 femmes pour trois hommes. Lors de son stage de formation, il était le seul, accompagné de 31 éducatrices.

Et c’était déjà trop: «Deux familles ont retiré leurs enfants de la crèche quand elles ont appris qu’un homme avait été engagé», témoigne le jeune homme. Moins sévères, les autres parents décident de tolérer ce nouvel intrus, mais posent certaines conditions: «Je n’avais plus le droit ni de langer certains enfants ni même simplement de les toucher», raconte-t-il.

Read More

Our videos