Les réseaux féminins sont des laboratoires d’innovation sociale

Francesca Aceto dirige depuis décembre 2016 le réseau SNCF au Féminin. Un outil qui profite à toute l’entreprise, bien au-delà de l’enjeu d’égalité femmes-hommes.

Inventés pour développer la place des femmes à tous les niveaux et dans tous les métiers dans l’entreprise, les réseaux dits féminins ou “mixité” (la plupart sont désormais ouverts aux hommes) constituent aujourd’hui un facteur essentiel du changement et de l’innovation sociale dans le monde du travail.

Créé en 2012, le réseau SNCF au Féminin s’affranchit ainsi des frontières internes traditionnelles – le métier, la business unit, le positionnement hiérarchique, l’âge – pour fédérer des personnes bénévoles, volontaires et engagées (environ 7000 à ce jour), prêtes à bousculer les conservatismes pour casser les silos et faire bouger l’entreprise. Le réseau est pour ses membres un lieu de libération de la parole et de l’écoute, un lieu de contribution.

Médiateur d’idées et d’énergies

Dans l’un de nos “groupes experts”, j’ai entendu un jour une collègue dire : “pour la première fois je me sens écoutée dans mon entreprise, pour la première fois ma parole sert à quelque chose”. SNCF au Féminin est ainsi un amplificateur de voix, un médiateur d’idées et d’énergies. Cette parole libre, une fois canalisée, devient un puissant moteur d’innovation.

Au fil du temps, j’ai pu mesurer combien, en nous attaquant à faire de la place à une minorité – les femmes à la SNCF représentent 20% des salariés – nous faisions bouger les murs de la maison, agrandie ainsi au profit de tous.

Lorsque nous décidons d’affronter un sujet complexe, voire tabou, comme celui du rebond après un échec, et que nous transformons nos travaux et nos réflexions en un module de formation pour les managers, nous innovons au profit de tous.

Lorsque nous lançons le premier programme d’intrapreneuriat au sein du groupe SNCF, nous faisons d’une pierre trois coups : nous ouvrons la voie à une pratique moderne pour innover et développer des talents, nous créons des projets tels que la Boutique Eco, une plateforme d’économie circulaire interne qui a permis en un an une économie de plusieurs centaines de milliers d’euros sur les achats de l’entreprise et last but not least, nous permettons enfin à des collègues de révéler tout leur potentiel.

Read more

Our videos