POURQUOI CES MESSIEURS SERAIENT-ILS EQUIPE DE FRANCE ET NOUS EQUIPE DE FRANCE FÉMININE ?

Le 19 juillet, je petit-déjeunais tranquillement devant une chaîne info quand les news sportives sont arrivées. Première journée de l’Euro 2017 de foot. La (ou le) journaliste annonce : « Première victoire dans cette phase de poule pour l’Equipe de France de foot féminin. » L’Equipe de France de foot féminin ! Vraiment ?
Je zappe pour vérifier. J’entends la même chose. Smartphone, activation de mes petits doigts, tweet : « Petit rappel… Ce n’est pas le FOOT qui est FEMININ, mais l’Equipe de France qui est FEMININE ! #jdcjdr #unpeuagacée #Euro2017 »
Je ne dis rien, mais je dis tout. Dans ce contexte, si nous parlons de foot féminin, cela signifie que c’est un sport à part. De ce que j’en ai compris (après avoir bien suivi l’Euro 2017), il serait pratiqué par 2 équipes de 11 partenaires, sur un terrain de football réglementaire, avec un ballon de même taille et poids que celui utilisé à l’Euro 2016. Les règles ne diffèrent pas de celles d’un match de Ligue 1, si ce n’est peut-être un peu moins de cinéma et de réclamations auprès de l’arbitrage. Par conséquent, nous parlons bien de football, sans adjectif le qualifiant.
Le style de jeu peut, à la rigueur, être féminin. Comme il pourrait être madrilène ou milanais. Mais on ne fait pas de championnat d’Europe de football par style, si ? Ni même d’équipe nationale d’ailleurs. Parce qu’alors, il pourrait très bien s’agir de l’équipe de France masculine de foot féminin. Et ce serait vraiment sympa, si on organisait un championnat du monde de foot mancunien !
L’erreur est trop souvent commise. Et je m’y fais prendre parfois. On met à l’honneur… le basket, le tennis ou le hand féminin. Oui, dans certains de ces sports, la taille du ballon ou le nombre de sets changent suivant qu’il s’agisse de femmes ou d’hommes qui le pratiquent. Mais le sport en lui-même ne change pas. Non, le tacle à la gorge n’est pas un geste (totalement répréhensible) sexué. L’ace et le dunk non plus.
C’est l’athlète ou l’équipe qui sont masculins ou féminins. Qualifier le sport par le genre de celle ou celui qui le pratique, c’est signifier qu’il est différent. Mais ce sont les mêmes coups droits, grands écarts, chronos que l’on acclame lors des compétitions. Oui, la puissance, la souplesse, la précision diffèrent, mais ce n’est pas qu’une question de sexe, c’est aussi une histoire de talent et de travail.
Alors, tant qu’on est sur ce problème de qualificatifs, il faudrait noter que quand une équipe est constituée exclusivement d’hommes, elle est masculine. Elle n’est pas qu’équipe. Pourquoi ces messieurs seraient-ils Equipe de France et nous Equipe de France féminine ? Comme s’ils étaient seuls à représenter tout le peuple français, à importer, à marquer l’histoire. L’égalité passe aussi par là.
Donc pour la route, un dernier petit rappel : Non, l’équipe de France masculine de Basketball n’a pas offert, en 2013, un tout premier titre européen à l’histoire de sa fédération. Les filles l’avaient déjà fait en 2001… #jdcjdr

Read more

Our videos