Demain ne peut être pire qu’hier pour l’égalité des femmes et des hommes.

L’appel du Conseil bruxellois de l’égalité entre les femmes et les hommes, rédigé par Isabella Lenarduzzi en tant que vice-présidente.

 

Communiqué de presse du Conseil Bruxellois de l’égalité entre les femmes et les hommes – 9 juin 2020.

Demain ne peut être pire qu’hier pour l’égalité des femmes et des hommes.

Le Conseil de l’égalité entre les femmes et les hommes de la Région de Bruxelles-Capitale (CEFH) se mobilise pour analyser l’impact de la crise sanitaire et économique sur les femmes et les hommes à Bruxelles et pour accompagner le gouvernement régional Bruxellois sur base de ses recommandations.

Si tout le monde a reconnu que les femmes étaient majoritaires à assurer la première ligne dans la lutte contre le Covid19 et que la valorisation de leur travail n’était pas à la hauteur de leur utilité pour la société, nous manquons cependant d’analyses sur l’impact genré de la crise sanitaire, du confinement et de la crise économique et sociale qui en découle.

Nous savons que le confinement a profondément creusé toutes les inégalités. Fermer les écoles et renvoyer les femmes et les hommes à la maison, n’a pas le même sens historique ou sociologique quand on sait que ce sont elles et leurs enfants qui sont les premières victimes de violences intrafamiliales, que cela ne fait que quelques décennies qu’elles ont la liberté d’accéder au marché du travail, qu’elles sont en majorité parmi les revenus les plus faibles et qu’elles continuent à assurer plus de 70% des soins familiaux et tâches domestiques sans parler de la charge mentale et affective qu’elles supportent seules dans la plupart des familles.

Rassemblant les partenaires sociaux, les associations de terrain et les universités, le CEFH commandera un rapport pour la rentrée qui devra faire la synthèse de leurs observations et rédigera des recommandations au Gouvernement bruxellois vers la fin de l’année, proposant des mesures spécifiques pour corriger les déséquilibres.
L’analyse d’impact devra reprendre les compétences régionales.

Le Conseil s’étonne du peu d’analyses genrées de l’impact de la crise disponibles en Belgique et à Bruxelles en particulier. Il demande au gouvernement bruxellois de vérifier les conséquences de ce choc sur la place des femmes et des hommes dans l’économie. Tous les chiffres et rapports générés par les instances bruxelloises, tels que « View Brussels » ou « Prospective Brussels », doivent automatiquement être genrés.

Les crises sont propices aux réflexes conservateurs qui vont à l’encontre de l’égalité en renforçant la répartition traditionnelle des rôles et des fonctions au détriment de l’autonomie et de l’émancipation des femmes. Le Conseil demande au gouvernement bruxellois d’analyser comment les femmes et les hommes se sont répartis les tâches domestiques, les soins parentaux, les tâches éducatives, le travail professionnel et leurs conséquences sur leur santé physique et psychique ainsi que sur leur indépendance économique.
Par exemples :
Qui a choisi le télétravail ou le retour au travail en déconfinement ?
Qui a pris les congés parentaux ou congés corona virus ?
Qui a choisi de réduire son temps de travail ?
Quel impact sur les violences intrafamiliales et dans l’espace public ?
Quel impact sur les revenus des femmes et des hommes ?

Quel impact sur la santé physique et mentale des femmes et des hommes en prenant en compte les IVG ainsi que les grossesses et accouchements ?
Quel impact sur les revenus des indépendant.es et des gérant.es d’entreprises et sur l’entrepreneuriat des femmes ?
Etc.

Quand on ne vous compte pas, vous ne comptez pas !

Le CEFH demande que toutes les mesures sociales et de stimulation économique accordent une attention particulière à l’égalité.

Lors du colloque organisé par le Conseil le 11 décembre 2019, la Secrétaire d’Etat à l’Egalité des Chances, Nawal Ben Hamou  a déclaré « Cibler nos politiques publiques sur des publics particulièrement fragilisés sera ma préoccupation principale durant cette législature ».

Barbara Trachte, la Ministre bruxelloise de l’Economie a également déclaré « Le Genderbudgeting et le Gendermainstreaming sont deux outils sous-utilisés actuellement dans les politiques de la Région». Voici une opportunité pour appliquer systématiquement les indicateurs sexués comme mentionné ci-dessus, si on ne veut pas que les femmes soient le visage de la crise et que l’égalité recule.

C’est le moment où jamais d’inclure la mixité dans l’économie et de renforcer la responsabilité des entreprises et des administrations. Le CEFH demande d’accompagner les aides aux entreprises à la prise en compte d’objectifs non seulement environnementaux mais d’égalité et de mixité des femmes et des hommes.

Le CEFH demande aussi que les femmes soient associées à la parité dans les processus de décision. Lors de l’événement du Conseil le 11 décembre, Rudi Vervoort, le Ministre-Président de la Région a rappelé : « Il faut donner de plus en plus de place aux femmes quand il s’agit de penser et de décider l’avenir ». Nous comptons sur sa vigilance et celle de tous les membres de son exécutif.

« Si nous plaçons les intérêts et les droits des femmes au centre de nos préoccupations, nous pourrons sortir plus rapidement de cette pandémie et bâtir des communautés et des sociétés plus égalitaires et plus résilientes, dans l’intérêt de tous » Antonio Guterres Secrétaire général de l’ONU.

Le CEFH demande que l’égalité des femmes et des hommes soit utilisée comme mesure et comme valeur de la construction du monde d’après à Bruxelles.

Qui sommes-nous ?

Le Conseil de l’égalité entre les femmes et les hommes de la Région de Bruxelles-Capitale (CEFH) est l’organe par excellence pour traiter la thématique de l’égalité des femmes et des hommes. Il rassemble les syndicats, les représentants des employeurs, les associations de terrain et le monde académique. Depuis 2012, sa mission est notamment de formuler des avis et recommandations sur toute question relative à l’égalité des femmes et des hommes, par priorité des avis relatifs aux mesures de nature réglementaire qui ont une incidence sur l’égalité des femmes et des hommes en Région de Bruxelles-Capitale.

https://www.facebook.com/goforequality/
http://www.adviesraad-gelijke-kansen.irisnet.be/

 

Our videos