3% seulement de leaders numériques en Belgique

Selon une récente enquête de Dell, la Belgique ne ferait que ” des premiers pas modestes ” sur la voie de la transformation numérique. Alors que 42% des entreprises craignent de ne pouvoir satisfaire aux attentes de leurs clients dans les 5 prochaines années. Il y a donc urgence…

Cet été, le bureau d’études Vanson Bourne a enquêté auprès de 100 entreprises belges de moyenne à grande envergure sur leur stratégie en matière de transformation numérique (les résultats mondiaux de l’enquête sur 4.600 organisations de 42 pays seront publiés au début 2019).

Premier constat : notre pays ne compte que 3% de leaders numériques, contre 15% de sociétés qui disposent d’un plan numérique mature, 26% qui commencent à investir dans le numérique, 37% qui n’investissent que peu et 19% qui n’ont aucun plan dans le numérique.

Toujours selon l’enquête, 92% des entreprises belges sont confrontées à d’importants obstacles qui freinent la transformation numérique. Parmi les obstacles majeurs, pas ou trop peu de budget (34%), une réglementation et une législation instables (29%), la sécurité et la vie privée (28%), le manque de soutien de la direction générale (26%) et le manque de technologies adéquates (25%).

Toutefois, l’enquête montre que les entreprises prennent certaines mesures pour surmonter ces obstacles, même si celles-ci restent modestes. Ainsi, 42% recourent à des technologies numériques pour accélérer le développement de produits et services, 32% adoptent le développement de logiciels en mode agile, 35% prennent des actions pour faire face à la pénurie de profils adéquats (notamment par des formations internes), 37% planchent sur le partage de connaissances entre départements et 45% intègrent la sécurité et la confidentialité des données dans tous les équipements.

Enfin, l’enquête identifie les 5 priorités que les entreprises se fixent comme pistes d’investissement, à savoir la cybersécurité et l’IoT (45% chacun), le multi-cloud (37%), l’IA (31%), les matériels pour centres de données et l’optimisation des charges de traitement (30%).

Read more

Our videos