Clémence Franc : « J’ai entrepris pour valoriser des travaux de recherche. »

Elle est la fondatrice d’une start-up susceptible d’améliorer le bien-être de celles souffrant d’un cancer du sein. Clémence Franc dirige Novagray dont le concept repose sur le développement d’une radiothérapie personnalisée, basée sur l’analyse d’échantillons de sang des patients. Echange avec cette entrepreneure de la « MedTech ».

Business O Féminin. Quel est le principe de votre entreprise ?

Clémence Franc. L’objectif est de personnaliser la radiothérapie par le biais d’un test prédictif. Le but est de savoir, avant le traitement, si les malades sont susceptibles de développer des complications. NovaGray a été créée en octobre 2015. Mon associé, le professeur David Azria, coordonnateur du pôle de radiothérapie oncologique de l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), est en charge de toute la partie clinique. Quant à moi, je m’occupe de tout le reste : la stratégie de la société, les aspects financiers, juridiques, réglementaires etc.

Read More

Our videos