Célébration de la championne de l’émancipation des femmes

BAKOU, Azerbaïdjan, publié le 3 février 2017 – L’histoire de Táhirih, une héroïne bahá’íe originaire d’Azerbaïjan, est depuis longtemps un symbole d’inspiration dans ce pays. Elle a été, au 19e siècle, l’une des championnes éminentes de l’égalité des femmes et des hommes.

Le 25 janvier, le musée national d’histoire d’Azerbaïdjan a célébré l’éducation des femmes aux 19e et 20e siècles, où l’implication et la contribution de Táhirih à la promotion des femmes ont été reconnues.

« Táhirih est tenue en haute estime ; elle est non seulement renommée au sein de la foi bahá’íe, mais elle est aussi célèbre et respectée dans tout l’Orient », a expliqué Azer Jafarov, professeur à l’université d’État de Bakou.

« Elle a influencé la littérature moderne, elle a lancé un appel pour l’émancipation des femmes et elle a eu un profond impact sur la conscience publique.

« L’accomplissement de la vision d’émancipation de Táhirih a trouvé une plus grande expression au fil du temps. C’est la montée d’un soleil qui apporte l’illumination au cœur humain. »

Read more

Our videos