Benoîte Groult, féminisme et écriture

Benoîte Groult est décédée ce 20 juin 2016.

Avec « Ainsi soit-elle », elle a initié au féminisme des générations de femmes et d’hommes. Elle avait une capacité à écrire les choses de manière simple et percutante. Elle savait rendre évidente l’absurdité des inégalités entre les sexes.

Parmi ses combats, celui de la féminisation des noms. Dans les années 80, elle assurera notamment la présidence de la Commission de terminologie pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions, fondée par la ministre des droits des femmes de l’époque, Yvette Roudy. En mars 1986, un arrêté de féminisation est publié au Journal Officiel.

Illustration que son combat n’est pas terminé, France Inter a annoncé son décès par ce tweet. Un bon exemple de #viedemeuf

READ MORE

Our videos