Pourquoi le livre “La Servante écarlate” est devenu un manifeste féministe anti-Trump

Le roman de Margaret Atwood, publié en 1985 et adapté à la télévision en juin, est particulièrement d’actualité depuis l’élection de Donald Trump. Il dénonce les atteintes faites aux droits des femmes.

“Je dois vous avouer, j’ai manipulé l’élection” pour qu’on parle du roman, plaisante Margaret Atwood, l’auteure de La Servante écarlate (The Handmaid’s tale, en version originale) à Entertainment Weekly (en anglais). Son ouvrage a été publié en 1985 et pourtant, il n’a jamais été autant d’actualité. Depuis que Donald Trump a pris ses quartiers à la Maison Blanche, l’ouvrage est devenu un symbole de résistance. Outre-Atlantique, lors de la marche des femmes en janvier dernier on pouvait même lire, écrit sur une pancarte “Rendez Margaret Atwood à la fiction”. L’engouement s’est encore multiplié depuis qu’une série télévisée adaptée du livre a vu le jour en avril dernier.

Le roman, dans lequel des femmes privées de droits doivent porter les enfants des familles dirigeantes, est considéré par de nombreuses personnes comme un manifeste féministe. L’actrice Emma Watson, très engagée pour la défense des droits des femmes, en a même distribué des dizaines de copies à Paris mercredi 21 juin.

Franceinfo vous explique pourquoi La Servante écarlate est devenu une arme sous l’administration de Donald Trump.

Read more

Our videos