Hongroise, juive et bahá’íe sous le nazisme et le stalinisme

Née en 1900 en Hongrie, fille d’un auteur et journaliste célèbre, Renée Szanto-Felbermann sera journaliste elle-même. Elle devient, en 1937, la première bahá’íe de son pays, connaît les deux guerres mondiales et échappe de peu à la déportation. Elle quitte la Hongrie à la suite de l’insurrection de 1956 et s’installe avec sa famille en Angleterre. Riche et célèbre ou pauvre et prisonnière, Renée Szanto-Felbermann propose dans ses mémoires une expérience spirituelle qui offre à tous un espoir : Au-delà des tragédies qui affligeront encore l’humanité, la Plus-Grande-Paix se lèvera un jour sur un monde unifié.

Le témoignage d’une lectrice : « Être juive et bahá’íe en Hongrie en ce début de siècle apporte son lot de situations inconfortables voir même dangereuses. L’histoire de la première bahá’íe hongroise qui a connu la Foi grâce à Martha Root est passionnante. La lecture de son témoignage vous montrera comment on peut choisir la Foi tout en restant sincère dans celle de son enfance. Elle est aussi la preuve de l’importance que l’aide de proches ou moins proches peut apporter dans les épreuves que sont la guerre puis un régime communiste peu tolérant. Un livre vivant à découvrir absolument. »

OFFRE SPÉCIALE jusqu’au 31 décembre 2010 : 15,50 € au lieu de 19,20 €

Commander directement auprès de la : Librairie Bahá’íe, 45 rue Pergolèse -75116 Paris
Tél: 0033 1 45 00 33 12 Fax: 0033 1 45 00 05 79
Mél : commande@librairie-bahaie.fr
Site : www.librairie-bahaie.fr

Our videos