Les nouveaux modes d’actions du sexisme au travail : intervention d’Isabella Lenarduzzi au Centre Hubertine Auclert

Le sexisme se définit comme des propos, des gestes, des comportements qui ne sont pas seulement inappropriés ou qui relèvent de l’interprétation personnelle… Ils ont pour principal effets d’inférioriser les personnes et notamment les femmes en les réduisant à leur dimension sexuelle/sexuée ou en les renvoyant à la sphère privée. Ces agissements ont tendance à déstabiliser, amoindrir la confiance en soi et restreindre le champ d’opportunités de celles et ceux qui en sont la cible. Ils sont exercés de façon souvent répétée (du fait du quotidien du travail) et souvent minimisés.

Ils sont d’autant plus difficiles à percevoir qu’ils sont couverts d’humour. Les blagues sexistes sont souvent confondues avec de la galanterie ou de la séduction, voir un esprit gaulois “inoffensif”.

  • 44% des hommes pensent que la séduction peut être mal interprétée contre 33% des femmes.

Ils ont en commun d’être des freins à l’égalité professionnelle.

L’enquête ENVEFF datant de 2000 révélait qu’1 francilienne sur 5 en emploi avait déclaré subir des pressions psychologiques au travail (et 1 sur 10 des agressions verbales)… Plusieurs études et livres récents sont venus éclairer récemment ce phénomène de sexisme au travail.

Read more

Our videos