Le Canada, meilleur pays du G20 pour les femmes

Le Canada est le pays du G20 où les femmes vivent le mieux, selon des experts internationaux sur le genre. La France est à la 5ème place, « malgré le machisme » de la société.

L’étude publiée mercredi 13 juin par Trust Law, un organisme de la Fondation Thomson Reuters, s’appuie sur les réponses de 370 spécialistes des questions de genre dans le monde. Ils étaient appelés à porter un regard sur la situation des femmes dans les pays du G20 au travers de 6 critères : protection contre la violence, participation à la vie politique,  opportunités professionnelles, qualité des soins de santé, accès à des ressources telles que l’éducation ou la propriété et protection contre l’esclavage ou les trafics humains.

« Des politiques fortes contre les violences et l’exploitation combinées à un bon accès à l’éducation et à la santé font du Canada le meilleur pays pour les femmes », conclut cette étude. Tandis que l’Inde est le pire des pays étudiés, en raison des « infanticides, des mariages précoces et de l’esclavage ».

A l’avant-dernière place, l’Arabie Saoudite où Trust Law observe que « des fissures sont apparues l’an dernier sur le mur politique qui sépare les femmes de leurs droits » Mais le royaume « reste l’un des endroits les plus répressifs quand il s’agit des droits des femmes ».

En haut du classement, l’Allemagne est à la deuxième place, suivie par l’Australie, la Grande-Bretagne. C’est à la 5ème place qu’on retrouve la France, où le principal point négatif reste la sous-représentation des femmes sur le marché du travail. « Elles sont 30% à travailler à temps partiel, contre 5% des hommes. Toutefois, il fait bon être une femme en France car les femmes peuvent se faire entendre, malgré le machisme et les préjugés », résume Nadège Chell, présidente de l’ONG RESO-Femmes.

Dans le classement mondial de la parité, établi par

Our videos