Observatoire de la mixité 6/6: “Il faut avoir le courage de prendre en compte les différences”

INTERVIEW – Dans son Livre vert, ce think tank préconise six mesures pour faire progresser la mixité, dont chacune est détaillée sur la verticale Femmes de Challenges. Dernier rendez-vous de la série, l’experte en relations sociales Armelle Carminati explique comment prendre en compte les différences entre les cycles de carrière féminins et masculins. 

Si le cadre juridique destiné à favoriser la mixité dans les entreprises est important en France, avec une dizaine de lois et trois articles de la Constitution consacrés au sujet, dans les faits les progrès réels restent insuffisants. C’est de ce constat que sont partis, en 2016, des entreprises comme Engie, Arkea ou Sanofi, pour créer l’Observatoire de la mixité avec Caroline de La Marnierre (Institut du Capitalisme Responsable), Daniel Lebègue (ORSE), Brigitte Grésy (Conseil supérieur de l’égalité professionnelle) ou encore Olga Trostiansky (Laboratoire de l’Egalité). Dans son Livre vert, cette association préconise six mesures concrètes, dont cinq ont déjà été expliquées par différents membres de l’Observatoire. Ancienne d’Accenture et d’Unibail-Rodamco, aujourd’hui entrepreneuse (Axites-et-Singulis et Axites-Invest) et présidente de la Commission Entreprise inclusive du Medef, Armelle Carminati détaille pour Challenges une sixième mesure : “Prendre en compte la différence entre les cycles de carrière féminins et masculins”.

Read more

Our videos