Écriture inclusive : question de genre, et de valeurs !

L’écriture inclusive est une méthode de rédaction qui s’appuie sur un langage non sexiste, ou épicène. Le but ? Promouvoir l’égalité des genres. Conseils.

Le langage non sexiste ou langage dit épicène est une règle d’écriture de la langue qui vise à rendre neutre le langage du point de vue du genre1. L’utilisation du langage épicène vise à promouvoir l’égalité des sexes dans la rédaction.

Les noms du genre épicène sont des noms qui, sous une même terminaison, sont invariablement d’un même genre déterminé, quoiqu’ils servent à exprimer les individus des deux sexes.

Les mots véhiculent des symboles… parfois sexistes

Les mots lus ou entendus créent des images mentales dans notre cerveau. Notre cerveau fonctionne ainsi : nous nous faisons un film quand nous lisons un texte, quel qu’il soit. Des représentations visuelles jaillissent et donnent de la couleur et des formes à ce que nous venons de lire. D’où l’importance de choisir les mots qui font mouche.

Quelle image nait dans les esprits lorsque vous remerciez les collaborateurs ou que vous interpellez des clients ? Pour la moitié de votre lectorat, pas de problème, ils se « voient ». Pour l’autre moitié ? Hum, comment dire ? Ça coince… Quelques exemples?

En savoir plus sur http://www.ecrirepourleweb.com/ecriture-inclusive-langage-non-sexiste/#EXBGtgFOw1HdYwrr.99

Read more

Our videos