Est-il vrai que les start-ups dirigées par des femmes ont de meilleurs résultats ?

Article écrit et publié par le Programme EVE.

Un article de Forbes annonce cette semaine que les start-ups dirigées par des femmes s’en sortent mieux. C’est sur un rapport publié par Tinypulse, cabinet de consulting implanté à Seattle, que se fonde cette enthousiasmante assertion. Le webmagazine EVE est allé y regarder de plus près.

En proposant son analyse des chiffres de Tinypulse et en les croisant avec des données issues de différentes études récentes, nous pouvons confirmer l’existence d’une corrélation entre gouvernance féminine et performance des entreprises innovantes, en apportant toutefois quelques nuances d’interprétation.

Une croissance supérieure des start-ups dirigées par des femmes…

L’étude de Tinypulse révèle que 14% des start-ups dirigées par des femmes réalisent une croissance de plus de 200% quand seules 8% des entreprises dirigées par des hommes témoignent d’un tel niveau de performance.

… Mais 4,5 fois plus d’entreprises dirigées par des hommes parmi celles qui surperforment

Toutefois, le chiffre qui laisserait penser que les start-ups dirigées par des femmes sont 1,75 fois plus performantes que celles qui ont un homme à leur tête est quelque peu trompeur. Car l’étude porte sur un panel restreint de 100 entreprises, parmi lesquels moins d’une sur 7 a pour dirigeant.e une femmes.

Ce qui signifie que derrière le taux annoncé de 14% de women-drived business superperformants dans le rapport Tinypulse, il n’y a que 2 entreprises… Tandis qu’il y en a 9 qui se cachent sous les 8% d’entreprises à très haut niveau de croissance dirigés par des hommes.

Entre 9% et 15% de start-up dirigées par des femmes

Et c’est bien là qu’est tout le problème. Car même si les femmes ont, le rapport Tinypulse le confirme, manifestement tout pour mener une entreprise innovante vers la réussite, la gouvernance des start-ups reste très majoritairement masculine.

Selon les sources, la part des femmes aux commandes d’une jeune pousse prometteuse varie de 9% (EY) à 15% (European Start Up Monitor). Une proportion à peu près équivalente à la part des femmes CEO dans l’économie plus traditionnelle.

Retrouvez l’article original sur le blog du Programme EVE: Cliquez ici

@EVEProgramme est un programme de leadership au féminin qui vise à contribuer à la construction d’individus forts et inspirants, en vue d’apporter des changements dans l’entreprise. C’est une idée originale de Danone, en partenariat avec Crédit Agricole S.A., KPMG, L’Oréal, SNCF, Orange et Caisse des Dépôts. Il est ouvert à toute entreprise concernée par le sujet et sensible à la démarche.
http://www.eveprogramme.com/

Our videos