Apprenez à accroître votre présence grâce aux Power Postures

Scruter le langage corporel de nos interlocuteurs nous passionne, mais pensons-nous suffisamment à notre propre manière de nous tenir ? D’après Amy Cuddy, chercheuse en psychologie, enseignante à Harvard et conférencière aux 35 millions de vues sur TED, cela vaut le coup que nous nous y attardions. Grâce aux Power Postures, nos comportements non verbaux peuvent influer sur notre propre perception de nous-mêmes, et améliorer notre présence aux autres. On vous livre le meilleur de son ouvrage en 6 leçons !

Leçon n°1 : Avoir de la présence renseigne sur la qualité de notre projet

D’après Amy Cuddy, lorsque nous voulons convaincre les autres de l’intérêt de notre projet, nous nous focalisons trop sur les résultats et n’accordons pas assez d’importance au chemin. D’ailleurs, il n’est pas rare que certains candidats soient avant tout embauchés parce qu’ils ont cette fameuse « présence » et non pas pour le contenu de leur entretien. Il en est de même pour les pitchs lors des levées de fonds. « La présence nous donne le pouvoir de nous montrer à la hauteur », estime l’auteure. Voilà pourquoi il est essentiel d’apprendre à la développer.

Leçon n°2 : Avoir de la présence, c’est d’abord se convaincre soi-même

D’après Amy Cuddy, avoir de la présence est intimement lié à l’affirmation de soi. « La présence découle de la confiance en soi, du fait de croire en soi et de se fier à ses sentiments vrais et honnêtes, à ses propres convictions et aptitudes (…) Comment peut-on vous faire confiance si vous n’avez vous-même pas confiance en vous ? », martèle l’auteure. Ainsi, selon Amy Cuddy, avoir de la présence n’est pas artificiel, mais découle de notre capacité à être authentique car un sourire forcé sera toujours débusqué par nos interlocuteurs.

Read more

Our videos